Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Rip Nikita Mandryka

mandryka,bd,echo des savanes- Y'a pas que le concombre dans la vie ! me disait mon diététicien. J'opinais du chef. Mandryka tout petit c'était dans Pif, un peu plus âgé dans Pilote et ensuite dans sa propre revue, créée avec Bretécher et Gotlib  l'Echo des Savanes bien sûr.
Dont l'une de mes base-lines préférée était "L'Echo des Savanes, Le journal qui éjacule pour mieux sauter"
Création géniale du trio, c'est là que j'ai découvert des dessinateurs américains comme Crumb ou Wallace Wood. Oubliée la Ligne Claire, les histoires un peu trop enfantines… Bonjour l'humour décalé voir trash des nouveaux dessinateurs français ou le graphisme des Bazooka.
Pour avoir participé à cette création Nikita je ne t'oublierai pas.

 

mandryka,BD,Echo des savanes

mandryka,bd,echo des savanes

mandryka,bd,echo des savanes

Les 3 créateurs en couverture du N° 6, Mandryka, Bretécher et Gotlib

mandryka,bd,echo des savanes

mandryka,bd,echo des savanes

mandryka,bd,echo des savanes

mandryka,bd,echo des savanes

mandryka,bd,echo des savanes

En couverture du BDM 2017

 

Lien permanent Catégories : Art populaire, art modeste, Éditions, Graphisme, Illustration, La place du mort, Mort d'homme 0 commentaire Pin it!

Écrire un commentaire

Optionnel