Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/02/2014

Charlot est content de lui

charlie Chaplin,charlot,cinéma,court métrage,film,peinture,laurent jacquy,jean Wiener,histoires sans paroles,télévisionIl y a 100 ans jour pour jour, le 7 février 1914, apparaissait pour la première fois à l'écran le personnage de Charlot. Dans ce premier court métrage, le vagabond stylé a maille à partir avec une équipe de tournage des actualités cinématographiques dont il dérange le tournage en s'imposant avec insistance dans les prises de vue. Faussement innocent, le dandy des bas quartiers, s'empare alors de l'écran pour une longue série de films (une soixantaine) pour les Studios Keystone.

Charlie Chaplin.
Série 100 familes. Famille Britanniques.
Peinture sur bois Laurent Jacquy

 

 

 

Charlot est content de lui de Henry Lehram. Keystone Studio. 1914.

Une chose en amenant une autre je ne peux m'empêcher de repenser au petit air de Jean Wiener qui illustrait musicalement le générique d'Histoires sans paroles, l'émission de Solange Peter qui occupa le petit écran de 1964 au début des années 80. Séquence nostalgie…


Musique de Jean Wiener d'après Chicken Reel morceau populaire américain de Josaph M. Daly.

Les Studios Keystone que dirigea Mack Sennet ont fait l'objet d'une famille.

charlie Chaplin,charlot,cinéma,court métrage,film,peinture,laurent jacquy,jean Wiener,histoires sans paroles,télévision

Famille Keystone Studio. Polly Moran, Mildred Davis, Mabel Normand, Fatty Arbuckle, Harold Lloyd, Mack Sennett.
Série 100 familles. Peinture sur bois. Laurent Jacquy

Les commentaires sont fermés.