Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Vidéo

  • Chuck Berry - Dutchman

    Ça s'est glissé dans mon oreille l'autre jour. J'ai d'abord cru à William Shatner  période Has been le disque réalisé avec Ben Folds en 2004 et qui pour moi est une petite merveille.
    Non, c'était juste Chuck Berry sur son dernier album enregistré l'année de ses 90 ans.
    Il n'y a pas d'âge pour bien faire.

     

    Dutchman (paroles et musique Chuck Berry)

    A Bunch of guys was in this bar room
    Most of them had been there half the day
    They'd been telling jokes and fairy tales
    Lying just to pass the time away
    Then suddenly someone cracked the bar room door
    And then pushed it open wide
    And this huge tall dark dude
    Bowed his head and stepped inside
    I wonder where he's from?
    Some blonde asked.
    The wind must have blown him in
    But an old Dutchman offered him a drink.
    What will it be, whisky rum or gin?
    Sick and fido" a redhead shouted
    Show his way back to the street."
    But the Great Dane just walked over and licked his hand
    And lay down at his feet
    He said, "if you spare me that drink Dutchman,
    I promise I tell you how
    That I came to be the helpless sight that stands before you now"
    I used to be an artist, not one who sits and fiddle on the kerb
    But in my day and time
    My music was considered superb
    I wrote a song about a poor kid
    Raised down in New Orleans
    It didn't make the hall of fame,
    But it bought us shrimp, rice and beans
    He kept at it until he made the big time,
    Playing town after town
    Until he met a woman he fell in love with
    And it really turned his life around
    She had eyes like Cleopatra
    And a head of luxurious hair,
    With the brilliance of her beauty
    None other could compare
    When she lifted her eyes to his,
    Her lips would fall apart
    Each time she allowed him kiss her,
    It near petrified his heart
    But when he ask her would she marry him,
    He'd give her everything he had!
    She turned and walked away
    And it nearly drove him mad
    He promised her a half a million
    And would even pay in advance,
    If she would let him prove himself
    Or at least give him a chance
    And if he should go blind and hand to use his hands to feel,
    He would hire someone to do her work
    And prepare her every meal
    How could a man love a woman so much?
    Not one of you would think!
    Well, I did and I still do
    Hey Dutchman, you promised me a drink!
    Lien permanent Catégories : Musique, Vidéo, Web 0 commentaire Pin it!
  • T'es qui toi ?

    Je n'ai jamais vraiment était pote avec les miroirs, ils ont toujours fait semblant de ne pas me reconnaître… et voilà que ce matin en redressant la tête vers lui, il m'a lancé - T'es qui toi ?

    T'es qui toi ? (Didier Kenven)

    t'es qui toi ?
    Mais, je rêve ou quoi !
    - toi, tu collectes des keltons au quartz en
    quantité kilotonnique - contact - et du côté
    du tube cathodique que tu quittes,
    l'étiquette est caduque et toi t'es quitte de
    tes kopecks isotoniques…

    - non… ces paroles sinoques,

    inesthétiques et ineptes,
    ne sauvent pas la qualité intrinsèque du texte
    obtus de ce rap anémique, abscons,
    sans groove et chaotique…
    t'es qui toi, qui t'es ?
    m.c. di "le monde est beau,
    du gardénal à l'extasy"
    Nadia ahane "il fait trop chaud"
    puis s'effondre sur le tapis
    m.c., tremblant, parano devant ce pantin
    sans vie
    s'envoie en l'air à l'héro, tout ça
    n'est qu'une vue de l'esprit
    vraiment, ce que le monde a de bon,
    c'est le progrès d'la communication
    m.c. dit "j'aurais ta peau" en brandissant
    son uzi : Nadia crie enfant de salaud"
    et s'enferme dans le cagibi
    surgit le voisin d'en haut gueulant :
    "c'est pas bientôt fini ?!"
    il prends mon cran dans la peau
    et s'écroule sans dire merci
    vraiment


    Elle me suit depuis 1996 cette chanson du chanteur belge Odieu et contrairement à moi n'a pas pris une ride. Odieu, encore un oublié des playlist, un laissé de côté des antennes mais cette fois ce n'est sûrement pas pour lui déplaire préférant être à l'équilibre sur la borderline que bien installé au centre de la piste.
    On peut trouver une version live extrêmement péchue de ce morceau dans l'émission Tararatata ICI, mais il faudra vous goinfrer un peu de pub.
    Sans cela une bio assez complète et des vidéos ICI.

    Lien permanent Catégories : Musique, Vidéo 0 commentaire Pin it!
  • Prouts toujours

    Il a déjà été plusieurs fois question de prouts et de pets sur ce blog. On peut tout retrouver ICI
    Force est de constater que c'est un sujet, parfois brûlant sur lequel on ne peut s'asseoir. Nouvelle note donc, avec de nouvelles représentations graphiques du pet. Et on ouvre cette note sous l'égide du dieu romain des flatulences, le dieu Crépitus.

    PET, PROUT, FLATULENCE,ILLUSTRATION,COLLAGE,ILLUSTRATEUR,PEINTURE, SCULPTURE,livre, édition,L'art du pet

    Grands spectateurs de la flature,
    Venez et confessez tout net
    Qu'on reconnaît à ma posture
    Le très salutaire dieu PET.

    pet,prout,flatulence,fart,illustration,collage,illustrateur,peinture,sculpture,livre,édition,l'art du pet

    Lettrine décorée de la lettre "S" du code de Bruges de 1542.

    pet,prout,flatulence,fart,illustration,collage,illustrateur,peinture,sculpture,livre,édition,l'art du pet

    Le pet puissant du bonnacon, tel que représenté dans MS Bodley 264, Flandres, 1344. 

    pet,prout,flatulence,fart,illustration,collage,illustrateur,peinture,sculpture,livre,édition,l'art du pet

    Mais je résiste au diable, et c'est souvent avec un pet que je le chasse. - Martin Luther

    Du plus récent maintenant avec l'illustrateur Paul Bommer qui a réalisé une grande série de faux carreaux de Delft, dont quelques-uns se rapportent aux pets.

    pet,prout,flatulence,illustration,collage,illustrateur,peinture,sculpture,livre,édition,l'art du pet,fart

    pet,prout,flatulence,illustration,collage,illustrateur,peinture,sculpture,livre,édition,l'art du pet,fart

    pet,prout,flatulence,illustration,collage,illustrateur,peinture,sculpture,livre,édition,l'art du pet,fart

    pet,prout,flatulence,illustration,collage,illustrateur,peinture,sculpture,livre,édition,l'art du pet,fart

    pet,prout,flatulence,illustration,collage,illustrateur,peinture,sculpture,livre,édition,l'art du pet,fart

    pet,prout,flatulence,illustration,collage,illustrateur,peinture,sculpture,livre,édition,l'art du pet,fart

    A voir au chateau d’Amagasaki au Japon. Pas trouvé l'auteur.

    pet,prout,flatulence,illustration,collage,illustrateur,peinture,sculpture,livre,édition,l'art du pet,fart

    Fart Painting. John Kilduff. Huile sur toile. (En vente chez Saatchi !?)

    pet,prout,flatulence,illustration,collage,illustrateur,peinture,sculpture,livre,édition,l'art du pet,fart

    Xavier Landry. 2014

    pet,prout,flatulence,illustration,collage,illustrateur,peinture,sculpture,livre,édition,l'art du pet,fart

    Pas trouvé le nom de l'auteur de ce détournement.

    Pour visualiser un pet, soit on possède une caméra thermique, soit on filme sous l'eau…


    Après le plaisir des yeux, et parce que l'odorama n'est pas encore disponible quelques images du film du réalisateur italien Pasquale Festa Campanile Il Petomane, histoire du pétomane français Joseph Pujol ici interprété par Ugo Tognazzi.

    Mais il s'agit ici d'une reconstitution, alors pour les puristes voilà ce que nous faisait véritablement entendre André Pujol en 1904.

    Lien permanent Catégories : Art naïf, Art populaire, art modeste, Art singulier, Éditions, Graphisme, Illustration, Peinture, Sculpture, Vidéo 1 commentaire Pin it!
  • The Go! Team - Doing it right

    Ce matin pour tenter de contrer une grisaille persistante j'ai pu compter sur les filles de The Go! Team et leur Doing it right. Un morceau de 2007 qui n'a rien perdu de son énergie, capable de redonner la pêche à n'importe quel testé positif... Depuis 3 LP sont sortis avec ce son foisonnant aux limites du presque trop. On découvre tout ça sur leur label Memphis Industries. Tous leurs clips, réalisés avec de petits moyens, sont ludiques, graphiques, et pleins d'inventivité sont à regarder sur Youtube ou autre…

    Lien permanent Catégories : Musique, Vidéo, Web 0 commentaire Pin it!
  • The Hombres. Let It Out (Let It All Hang Out)



    The Hombres. Let It Out (Let It All Hang Out). 1967 Verve Records

    Lien permanent Catégories : Musique, Vidéo 0 commentaire Pin it!
  • Je m'ennuie - Richard de Bordeaux

    Une musique de Bernard Lelou, des paroles de Richard de Bordeaux et un son d'orgue comme je l'aime. Pas de quoi s'ennuyer donc.

    Richard de Bordeaux. Je m'ennuie. 2'15"


    Chidibi bang bang
    Chidibi bang bang

    Oh, je m’ennuie
    Oh que je m’ennuie
    Je vois des saints, des saints partout
    Des sains d’esprits
    Des saints malsains
    Et tous les saints du paradis
    Les seins d’BB, les seins de Betty,
    Les seins de Lola, les seins de Lili
    Les seins qui trainent dans tous les lits
    Toute une nuit le lit m’ennuie
    Anna, lili, BB, Betty
    Elles m’ennuient,
    Oui je m’ennuie
    Oh tu m’ennuies
    Oh que je m’ennuie
    Oh je m’ennuie


    Chidibi bang bang
    Chidibi bang bang

    Je vois le Saint esprit de famille
    Les seins de maman
    Les sous de papa
    Les d’sous d’la bonne
    La queue du chat
    Et je vois mon cousin
    Le petit malsain
    Qui fait coucou
    Qui fait coincoin
    Avec mon frère avec mon chien
    Qui fait pipi et qui s’ennuie
    Maman, papa, tonton, tata
    Prêchi prêcha
    Tout ça m’ennuie,
    Oui  je m’ennuie,
    Oh que je m’ennuie
    Je m’ennuie


    Chidibi bang bang
    Chidibi bang bang

    Je vois danser toute la nuit
    Des petites vaches avec leur pis
    Gonflés de vent et de whisky
    Et ça fini sur le tapis
    Dans la fumée du tabac gris
    Et l’on voyage dans l’infini
    Sein dur, sein doux,
    Sein dessus dessous
    Moi le whisky et la partie
    Et la patrie et le parti
    Et la partie qui fait zizi
    Qui fait pan pan
    Tout ça m’ennuie
    Oh je m’ennuie
    Je m’ennuie

    Oh que je m’ennuie
    Oh que je m’ennuie
    Oh que je m’ennuie

    Lien permanent Catégories : Musique, Vidéo, Web 0 commentaire Pin it!
  • RIP Marc Zermati

    marc zermati,bazzoka,musique,punk,rock français,skydog,the dogsVoilà ce que l'on peut appeler un homme impliqué. Il suffit de regarder les 2 petites vidéos qui suivent pour ne pas en douter. Sa visite guidée de l'exposition  Rock is my life - a Skydog exhibition à la Galerie Gappe (Paris) en 2008 est des plus explicites.

    C'est un peu sa vie qui s'affiche là, sa vie/ses vies, de disquaire, de producteur, de manager, de tourneur, de créateur de festival…

    On y découvre donc affiches (de concerts ou de festivals), dessins, portraits, pochettes de disques tout droit sortis de sa collection… et c'est un sacré pan de l'histoire du rock qui se retrouve exposé là.

    Loin du culte de la personnalité de Malcolm Mac Laren on ignore souvent qu'il est avec son label Skydog l'éditeur des Flamin' Groovies, de Kim Fowley, MC5, d'Iggy and the Stooges, des Residents, de Johnny Thunders et pour la france de Bijou, des Dogs, d'Asphalt Jungle ou des Stinky Toys…

    Pour avoir une idée plus précise de son catalogue, comme on dit, c'est ICI

     

     

    La disque c'est de la musique, mais ce sont aussi des pochettes et donc des graphistes. Bon nombre des pochettes sont réalisées par Bazooka. marc zermati,bazzoka,musique,punk,rock français,skydog,the dogs

    Planté comme un privé, second 45t d'Asphalt Jungle en 1978

    marc zermati,bazzoka,musique,punk,rock français,skydog,the dogs

    La compilation Skydog Commando, de 1978

    marc zermati,bazzoka,musique,punk,rock français,skydog,the dogs

    (I got) Nothing, Iggy and the Stooges. 1977

    marc zermati,bazzoka,musique,punk,rock français,skydog,the dogs

    Une autre compilation, La crème de Skydog, de 1978

    En 2006 et avec le collectif d'artistes (et de personnalités) il publie le livre Bazooka, chez Pyramyd, coll. Design & Designer n° 44.

    marc zermati,bazzoka,musique,punk,rock français,skydog,the dogs

    Une chose en amenant une autre, Marc Zemarti c'est longtemps occupé du groupe rouennais The Dogs, les faisant tourner dans le monde entier…
    alors piqure de rappel :
    En image d'abord avec A different me capté à Montbelliard en 1982

    Et en son avec la quasi intégralité de la discographie des Dogs à écouter ICI

    Lien permanent Catégories : Graphisme, La place du mort, Mort d'homme, Musique, Presse, Vidéo, Web 0 commentaire Pin it!
  • De l'art ou du poisson

    christian husler,art singulier,art modeste,pantographe,clarence stiernet,statue en bois,peinture,art populaireOn m'a gentiment envoyé le lien vers cette vidéo sur un dénommé Christian Husler. Retraité suisse et artiste à ses heures. On verra l'artiste chiner sur les brocantes, créer des multiples à l'aide d'un pantographe, envoyer quelques messages aux poissons, exposer aux milieu des bois pour les animaux… 

    Ce documentaire de RTS issue de la collection Passe moi les jumelles et réalisé par Blaise Piguet n'est pas la seule proposition intéressante, j'y ai découvert plusieurs créateurs, doux dingues, inventeurs. Allez jeter un œil sur la vie et l'œuvre de Paul Du Marchie, philosophe-horloger, esthète-bâtisseur par exemple et laissez vous aller aux autres vidéos de cette collection.

    Une chose en amenant une autre, on peut voir dans la vidéo que Christian Husler est également passionné d'art postal. Il correspond, on le voit, avec une dénommée Clarence Stiernet qui apparait ensuite à l'écran dans sa maison atelier. Quelques statues ont attiré mon œil. Une recherche plus tard j'ai découvert son site internet, riche de beaucoup de photos et découvertes intéressantes ? Allez vous y promener, c'est ICI.

    christian husler,art singulier,art modeste,pantographe,clarence stiernet,statue en bois,peinture,art populaire

    christian husler,art singulier,art modeste,pantographe,clarence stiernet,statue en bois,peinture,art populaire

    christian husler,art singulier,art modeste,pantographe,clarence stiernet,statue en bois,peinture,art populaire

    christian husler,art singulier,art modeste,pantographe,clarence stiernet,statue en bois,peinture,art populaire

    © toutes photos Clarence Stiernet

    Lien permanent Catégories : Art naïf, Art populaire, art modeste, Art singulier, Brocante, Collections, Peinture, Récupération, Sculpture, Vidéo, Web 0 commentaire Pin it!
  • Harry Nilsson - Coconut

    Harry Nilsson - Coconut (1971)
     
    Brother bought a coconut, he bought it for a dime
    His sister had another one she paid it for the lime
    She put the lime in the coconut, she drank 'em bot' up
    She put the lime in the coconut, she drank 'em bot' up
    She put the lime in the coconut, she drank 'em bot' up
    She put the lime in the coconut, she call the doctor, woke 'I'm up
    And said "doctor, ain't there nothin' I can take?"
    I said "doctor, to relieve this belly ache"
    I said "doctor, ain't there nothin' I can take?"
    I said "doctor, to relieve this belly ache"
    Now lemme get this straight
    You put the lime in the coconut, you drank 'em bot' up
    Put the lime in the coconut, you drank 'em bot' up
    Put the lime in the coconut, you drank 'em bot'up
    Put the lime in the coconut, you call your doctor, woke 'I'm up
    Said "doctor, ain't there nothing' I can take?"
    I said, "doctor, to relieve this belly ache"
    I said "doctor, ain't there nothin' I can take?'
    I said, "doctor, to relieve this belly ache"
    You put the lime in the coconut, you drink 'em bot' together
    Put the lime in the coconut and you'll feel better
    Put the lime in the coconut, drink 'em bot' up
    Put the lime in the coconut and call me in the morning"
    Woo-oo-ooh, ooh-ooh-ooh
    Woo-oo-ooh, ooh-ooh-ooh
    Woo-oo-ooh, ooh-ooh-ooh, ooh-ooh-ooh
    Brother bought a coconut, he bought it for a dime
    His sister had another one she paid it for a lime
    She put the lime in the coconut, she drank 'em bot' up
    She put the lime in the coconut, she called the doctor, woke 'I'm up
    And said, "doctor, ain't there nothin' I can take?'
    I said, "doctor, to relieve this belly ache"
    I said "doctor, ain't there nothin' I can take?"
    I said, "doctor, now lemme get this straight
    You put the lime in the coconut, you drink 'em bot'up
    Put the lime in the coconut, you drink 'em bot' up
    Put the lime in the coconut, you drink 'em bot' up
    Put the lime in the coconut, you're such a silly woman
    Put a lime in the coconut and drink 'em bot' together
    Put the lime in the coconut, then you'll feel better
    Put the lime in the coconut, drink 'em both down
    Put the lime in your coconut, and call me in the morning
    Woo, ain't there nothin' you can take?
    I say, woo, to relieve your belly ache
    You say, well woo, ain't there nothin' I can take?
    I say woo, woo, to relieve your belly ache
    You say ya, ain't there nothin' I can take?
    I say wow, to relieve this belly ache
    I said "doctor, ain't there nothing I can take?"
    I said, "doctor, ain't there nothing I can take?"
    I said, "doctor, ain't there nothing I can take?"
    I said, "doctor you're such a silly woman"
    Put the lime in the coconut and drink 'em both together
    Put the lime in the coconut, and you'll feel better
    Put the lime in the coconut, drink 'em bot' up
    Put the lime in the coconut and call me in the morning
    Yes, you call me in the morning, you call me in the morning
    I'll tell you what to do if you call me in the morning
    I'll tell you what to do if you call me in the morning
    I'll tell you what to do if you call me in the morning
    I'll tell you what to do and if you call me in the morning
    I'll tell you what to do

    Paroliers : Harry Nilsson / Harry Edward Nilsson
    Paroles de Coconut © Warner Chappell Music, Inc
    Lien permanent Catégories : Musique, Vidéo, Web 0 commentaire Pin it!
  • Rip Bill Withers

    Bill Withers (4/07/1938 - 30/03/2020) - Ain't no sunshine

    Lien permanent Catégories : La place du mort, Mort d'homme, Musique, Vidéo 0 commentaire Pin it!