Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/02/2012

Les funérailles de Clovis Trouille ?

C’est une trouvaille insignifiante. Il n’y a pas de Nobel pour ça, je crois. Au détour d’une comédie italienne des années 70, très exactement Il solco di pesca de Maurizio Liverani (1975) ces images brèves d'une reproduction du personnage central du tableau de Clovis Trouille intitulé "Mes funérailles" (que l’on peut voir jusqu’au 2 mars dans l’exposition Hey ! Modern art et pop culture à la Halle St-Pierre). Clovis Trouille, qui serait resté confidentiel si Henri Lambert n’avait pas œuvré à sa reconnaissance via expos, livres, site, et association, avait semble-t-il au moins un admirateur italien. Le metteur en scène ou chef déco ?

Clovis Trouille, Mes funérailles, surréalisme,erotisme

Mes funérailles, Clovis Trouille. 1940. 65 x 81 cm.

C’est l’occasion de glisser ici le dernier Yann Paris qui vient de rejoindre ma collection. Un Clovis Trouille anar, sans dieu ni maître, pas même Breton ou les surréalistes qui l’entourent. Je reviendrai sur cette pièce quand elle aura définitivement trouvé sa place dans un Panthéon décousu en cours de réalisation.

yann paris,clovis trouille,surréalisme,sculpture,art singulier,art insolite

Clovis Trouille, ni dieu ni maître. Yann Paris, sculpture sur bois. 2012

Les commentaires sont fermés.