Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • RIP Yann Paris

    Yann Paris nous a quitté ce 13 août. Il est parti, comme ça, d'un seul coup. Pschiitt… plus rien.
    Il était mon meilleur ami et Les Beaux Dimanches n’existerait pas sans lui. Parti vivre loin de la Picardie ce blog était ma meilleur façon de partager avec lui découvertes, rencontres et de continuer via quelques modestes notes nos conversations.

    yann paris,sculpture,art singulier,art brut,art modeste

    Yann Paris. Août 2013. Amiens

    Nous partagions les mêmes passions pour les arts bruts ou singuliers, les plaques émaillées, la chine au petit matin dans des vide-greniers de campagne, la musique en général et Daniel Johnston en particulier, les jouets de notre enfance et par dessus tout les figurines et cabotins, mais aussi la recherche d’un certain hédonisme qu’il avait atteint, j’en suis certain, en rencontrant sa dernière compagne…

    yann paris,sculpture,art singulier,art brut,art modeste

    De retour de brocante. Ce jour le Graal avait pris la forme d'une boite remplie de figurines

    yann paris,sculpture,art singulier,art brut,art modeste

    Le collectionneur de plaques émaillées devant un platane dévoreur 


    Un temps surveillant de lycée, un temps enseignant, un temps sculpteur sur pierre il choisira pour notre bonheur de travailler le bois. Sa statuaire de plus 250 pièces est à l’image de son goût pour la littérature les arts, la musique, Tintin…

    yann paris,sculpture,art singulier,art brut,art modeste

    André Breton et ses kachinas
    Bas relief. Sculpture sur bois. Hauteur 70 cm.

    yann paris,sculpture,art singulier,art brut,art modeste,andré Breton,Gaston Chaissac,Richard Brautigan

    Gaston Chaissac
    Bas relief. Sculpture sur bois. H. 80 cm

    yann paris,sculpture,art singulier,art brut,art modeste

    Catch. 
    Le bourreau de Béthune, L'ange blanc, Duranton, Le petit prince, Zarak
    Sculpture en bas relief. 80 x 110 cm.

    yann paris,sculpture,art singulier,art brut,art modeste,curtis mayfield

    Curtis Mayfield
    Bas relief. Sculpture sur bois.

    Hauteur 60 cm

    Pour le magazine Profane (n°9) d’août 2019 à la question qui nous était posée : Vous aimez tous les deux représenter les gens célèbres, les artistes, les penseurs… D’où vient ce goût commun ? il répondait : Mystère et boule de gomme. Ce sont peut-être les portraits de vedettes réalisés par les peintres du dimanche et qui sont sur nos murs qui nous y ont amenés, ensuite on crée tous les deux pour se faire plaisir. La littérature, la musique, les sciences humaines, le cinéma sont, entre autres, des thèmes que nous abordons en permanence, naturellement. Le lien est donc facile à faire mais Tintin, Nounours ou Batman tiennent des places équivalentes dans nos références.

    yann paris,sculpture,art singulier,art brut,art modeste

     Les Villains de Batman. 
    Sculpture sur bois. Hauteur ± 35 cm

    yann paris,sculpture,art singulier,art brut,art modeste,tintin

    Tintin, premiers rôles et seconds couteaux
    Sculpture sur bois. Hauteur ± 35 cm

    Sa maison tout entière est un musée dédié à ses passions et les arts modestes y ont une place importante. A cette autre question du magazine Profane : Quel est l’objet ou la pièce que vous défendriez chacun comme un démonstrateur d’antan ? il proposait : C’est un bas-relief anonyme en bois peint quelque peu défraîchi représentant une famille en camping au bord de la mer. On peut apercevoir sur la gauche la partie arrière d’une automobile, une caravane en son centre et à droite l’un des enfants s’apprêtant à mettre à l’eau une petite embarcation. Il sera visiblement rejoint par le reste de la famille, le père, la mère et un autre enfant plus petit, tous sont en tenue de bain. La composition est celle d’une photographie, ce qui laisse supposer que ce bas-relief en est une reproduction. L’automobile et la caravane nous permettent de dater la scène aux années 1970. Cette pièce est à la fois une madeleine car j’ai vécu des moments similaires à la même époque. C’est aussi la banalité d’une photo de vacances mais figée un peu maladroitement dans un matériau plus solide. Le décalage que génère cette transformation représente tout ce que j’aime dans ces représentations modestes, un peu gauches mais d’une incroyable sincérité.


    Il dit tout de lui ici, sans y prendre garde. On y voit l'œil du plasticien observer la forme, celui de l’enfant réveillé par la madeleine du caravaning, celui de l’artiste s’arrêtant sur la façon et celui de l’humain touché par l’image, sa représentation, sa patine bref par l’émotion qu’elle dégage.

    yann paris,sculpture,art singulier,art brut,art modeste
    Scène de camping. Anonyme. Bas relief en bois et peinture  35 x 25 cm.

    Je n’aurais jamais pensé rencontrer quelqu’un qui partage à ce point mes passions et si nous n’utilisions pas le même medium pour nous exprimer, nos travaux, de notre propre aveux, dénués de toute ambition artistique, étaient mus par un même plaisir à créer et à partager.

    Il est bien trop tôt pour que je mesure l’ampleur de cette perte, le temps s’en chargera me dit une petite voix à l’oreille. Mais ce départ précipité nous rappelle que le temps est compté…

     

    yann paris,sculpture,art singulier,art brut,art modeste

    Françoise Dolto
    Sculpture sur bois. Hauteur 50 cm

    À la fois tous les travaux de Yann Paris (quelques-uns m’ont peut-être échappés) ainsi qu'une partie de sa collection d’art modeste et singulier, et de créateurs du dimanche, ICI.
    Vous découvrirez tout cela sur notre site commun Modestes et Hardis.

    Le retrouver sur ce blog c'est ICI.

    Lien permanent Catégories : Art naïf, Art populaire, art modeste, Art singulier, Brocante, Collections, Échanges, Graphisme, Hybrides, La place du mort, Laurent Jacquy, Mort d'homme, Peinture, Plaques émaillées, Sculpture, Yann Paris 1 commentaire Imprimer Pin it!
  • Je m'ennuie - Richard de Bordeaux

    Une musique de Bernard Lelou, des paroles de Richard de Bordeaux et un son d'orgue comme je l'aime. Pas de quoi s'ennuyer donc.

    Richard de Bordeaux. Je m'ennuie. 2'15"


    Chidibi bang bang
    Chidibi bang bang

    Oh, je m’ennuie
    Oh que je m’ennuie
    Je vois des saints, des saints partout
    Des sains d’esprits
    Des saints malsains
    Et tous les saints du paradis
    Les seins d’BB, les seins de Betty,
    Les seins de Lola, les seins de Lili
    Les seins qui trainent dans tous les lits
    Toute une nuit le lit m’ennuie
    Anna, lili, BB, Betty
    Elles m’ennuient,
    Oui je m’ennuie
    Oh tu m’ennuies
    Oh que je m’ennuie
    Oh je m’ennuie


    Chidibi bang bang
    Chidibi bang bang

    Je vois le Saint esprit de famille
    Les seins de maman
    Les sous de papa
    Les d’sous d’la bonne
    La queue du chat
    Et je vois mon cousin
    Le petit malsain
    Qui fait coucou
    Qui fait coincoin
    Avec mon frère avec mon chien
    Qui fait pipi et qui s’ennuie
    Maman, papa, tonton, tata
    Prêchi prêcha
    Tout ça m’ennuie,
    Oui  je m’ennuie,
    Oh que je m’ennuie
    Je m’ennuie


    Chidibi bang bang
    Chidibi bang bang

    Je vois danser toute la nuit
    Des petites vaches avec leur pis
    Gonflés de vent et de whisky
    Et ça fini sur le tapis
    Dans la fumée du tabac gris
    Et l’on voyage dans l’infini
    Sein dur, sein doux,
    Sein dessus dessous
    Moi le whisky et la partie
    Et la patrie et le parti
    Et la partie qui fait zizi
    Qui fait pan pan
    Tout ça m’ennuie
    Oh je m’ennuie
    Je m’ennuie

    Oh que je m’ennuie
    Oh que je m’ennuie
    Oh que je m’ennuie

    Lien permanent Catégories : Musique, Vidéo, Web 0 commentaire Imprimer Pin it!