Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Musique - Page 2

  • Jehan Rictus

    Jehan Rictus, Virus, Au Diable Vauvert, livre,Cd,politique,résistanceBel achat que j'ai fait là. Trouvé sur le site Bandcamp, ce disque-livre édité par Au diable vauvert pour le livre et Rayon du fond pour le CD est une petite merveille.

    On y retrouve les textes de Jehan Rictus, tirés des soliloques du pauvre paru en 1895. S'il n'est pas facile de lire le français quelque peu argotique de cette fin du XIXe siècle, la scansion parfaite de virus, ou l'interprétation de Jean-claude Dreyfus (il fait parti de l'aventure) nous en offre une compréhension directe, avec le fort sentiment qu'on nous raconte là un Paris, une France, une misère d'aujourd'hui. 
    L'effet fut direct sur moi, une envie de "plus", de découvrir Rictus… C'est chose en partie faite aujourd'hui et je ne peux que vous conseiller de vous plonger dans ces textes militants qui n'attendent que d'être criés aujourd'hui.

    Les Soliloques du pauvre.
    Jehan Rictus/Virus
    Éditions : Au diable Vauvert

    En exergue de l'édition que j'ai en main (1913) : Faire enfin dire quelque chose à quelqu'un qui serait le Pauvre, ce bon Pauvre dont tout le monde parle et qui se tait toujours. Voilà ce que j'ai tenté. Jehan Rictus.

    Comme c'est de saison et que c'est ce poème qui ouvre le recueil Soliloques du pauvre, voici l'Hiver

    On trouve toute sa poésie à petits prix chez les bouquinistes et sur le net bien entendu, y compris "Jehan Rictus, la vraie vie du poète. par Philippe Oriol

    Jehan Rictus, Virus, Au Diable Vauvert, livre,Cd,politique,résistance

    Jehan Rictus, Virus, Au Diable Vauvert, livre,Cd,politique,résistance

    Comme beaucoup de mes "héros" le voilà portraitisé…

    Jehan Rictus, Virus, Laurent Jacquy, peinture,Au Diable Vauvert, livre,Cd,politique,résistance

    Jehan Rictus. Acrylique sur bois. Laurent Jacquy

    Lien permanent Catégories : Art populaire, art modeste, Éditions, Laurent Jacquy, Musique, Peinture, Résistance, Vidéo 0 commentaire Imprimer Pin it!
  • Delgrès

    D'habitude je n'en fais pas une louche, je mets la vidéo et l'article est fini. Pas ce coup ci. Primo parce que l'album Mo Jodi (mourir aujourd'hui) m'a accompagné tout le week-end, secundo j'ai trouvé ici et là de la musique en image de bonne qualité, alors pourquoi se priver ?

    Mr President, c'est le titre entendu à la radio qui m'a accroché. Un blues avec un gros son, une guitare qui fait penser à celle de R.L Burnside, une batterie bien présente et une basse remplacée ici par un soubassophone, y'a pas on est bien quelque part dans le delta du Mississippi. Mais ce blues de lutte cache aussi une certaine douceur, celle du créole de la Guadeloupe. 

    A vous de voir si après ce morceau vous êtes d'attaque pour une session d'une trentaine de minutes enregistrée cette année au GéNéRiQ Festival à Dijon. J'ai trouvé cette captation sur le site de leur producteur Nueva Monda Production qui vous le verrez s'occupe d'une tripotée de magiciens (Mulatu Astake, Nikki Hill, Popa Chubby, Pura Fe, Leyla McCalla…).

    Une chose en amenant une autre, et  le graphisme étant souvent présent dans ce blog, je glisse une vidéo, de Delgrès encore, réalisée par l'excellent studio Cauboyz au jeu graphique et typographique intéressant.

    Lien permanent Catégories : Musique, Résistance, Vidéo 0 commentaire Imprimer Pin it!
  • Little Barrie

    Toujours à la pointe, un morceau de 2006.

    Little Barrie, Free Salute. 2006

    Lien permanent Catégories : Musique, Vidéo 0 commentaire Imprimer Pin it!
  • Moustache à Hawaï

    Moustache,musique,EP cover,jazz,graphisme,illustration, max dufour, jouineau-BourdugePas évident de trouver des infos sur ce 45 tours de Moustache et son Dixieland Jazz Band. Tapez "Moustache à Hawaï" sur votre moteur de recherche et vous trouverez en premier lieu plusieurs pages avec des photos de Tom Selleck-Magnum, la plus célèbre moustache du PAF. 

    Moustache, batteur de jazz, mais aussi acteur a enregistré ce EP en 1956 pour les disques Vega ainsi que quelques autres,  Moustache à Moscou, Moustache à Harlem, Moustache en Italie, Moustache au Tyrol… et toute une tralée d'autres.

    Le graphisme de cette pochette est du à Jouineau Bourduge (principalement connu pour ses affiches de cinéma) mais d'autres sont dues à Max Dufour. 

    Exemples en images…

    Moustache,musique,EP cover,jazz,graphisme,illustration, max dufour, jouineau-Bourduge

    Illustration Jouineau Bourduge

    Moustache,musique,EP cover,jazz,graphisme,illustration, max dufour, jouineau-Bourduge

    Illustration Max Dufour

    Moustache,musique,EP cover,jazz,graphisme,illustration, max dufour, jouineau-Bourduge

    Illustration Max Dufour

    Moustache,musique,EP cover,jazz,graphisme,illustration, max dufour, jouineau-Bourduge

    Illustration Max Dufour

    Une petite idée de sa musique avec le morceau Toutes les heures qui sonnent d'Onésime Grosbois (pseudo de François Vermeille)

     

    Une chose amenant une autre, quelques affiches de cinéma signées de Jouineau Bouduge.

    Moustache,musique,EP cover,jazz,graphisme,illustration, max dufour, jouineau-Bourduge

    Illustration Jouineau Bourduge

    Moustache,musique,EP cover,jazz,graphisme,illustration, max dufour, jouineau-Bourduge

    Illustration Jouineau Bourduge

    Moustache,musique,EP cover,jazz,graphisme,illustration, max dufour, jouineau-Bourduge

    Illustration Jouineau Bourduge

    Moustache,musique,EP cover,jazz,graphisme,illustration, max dufour, jouineau-Bourduge

    Illustration Jouineau Bourduge

    Moustache,musique,EP cover,jazz,graphisme,illustration, max dufour, jouineau-Bourduge

    Illustration Jouineau Bourduge

    Lien permanent Catégories : Art populaire, art modeste, Brocante, Collections, Graphisme, Musique 0 commentaire Imprimer Pin it!
  • Please Mr Jailer

    Deux versions de Please Mr Jailer. La première, par sa créatrice Wynona Carr, enregistrement de 1955 une voix incroyable mais hélas pas d'images d'époque.

    La seconde est tirée du film Cry Baby (1990) de John Waters. La chanson est interprétée par  Rachel Sweet qui prête sa voix à l'actrice Amy Locane et James Intveld au tout jeune Johnny Depp. Une fois de plus John Waters s'en sort à merveille… et cette supplique à la libération de son petit ami est un excellent moment de comédie musicale

    Please Mr. Jailer

    Please Mr. Jailer, won't you let my man go free?
    Please Mr. Jailer, won't you let me man go free?
    He don't belong in prison, though he's guilty as can be,
    But the only crime he's guilty of is simply loving me.
    Please Mr. Jailer, won't you let my man go free?

    Well I know it won't be long now,
    'Till they cut his hair off too.
    Still I'm hoping there's one favor
    That I could beg of you. So...

    Please Mr. Jailer, won't you let my man go free?
    Yeah yeah yeah

    Please Mr. Jailer, won't you let this jailbird free?
    Whoa ho ho

    Just look into his eyes, open up that door.
    Just listen to his guitar, you'll know the score.

    Please Mr. Jailer, let an honest man go free.

    Yeah yeah yeah

    Please Mr. Jailer, don't you make no lifer outta me.
    I'm innocent, I swear it. Let my woman testify,
    She'll tell you where I was that night,
    And I'll be satisfied.
     
    Please Mr. Jailer, won't you let my man go free?
     
    Well I'm tired of pressing liscense plates down in this rotten hole,
    I gotta reach the outside before I lose control.
    Please Mr. Jailer, don't you make no lifer outta me.
     
    Yeah yeah yeah
    Please Mr. Jailer, let me out of this penitentiary
    (Whoa, let me out)
    Please Mr. Jailer, don't you make no lifer out of me.
     
    Please Mr. Jailer, won't you my man go free?
    Whoa ho ho oh, whoa ho, let my man go free.
    Whoa oh oh, don't make no lifer out of me.
    Lien permanent Catégories : Musique, Vidéo 0 commentaire Imprimer Pin it!
  • On a marché sur la lune

    figurines,espace,fusée,collection,brocante,cabotins,jouets

    On a marché sur la lune, et enfant je pensais que l'on y ferait un peu plus que marcher. 
    En 1972 on a décidé de ne plus y retourner, ça ne faisait plus rêver, ni les adultes ni les enfants.

    Du discours de Kennedy qui lança la course à la lune jusqu'à cette fin passée presque inaperçue ce rêve d'un autre monde, plein d'audace et poussant ces limites a su également inspiré les fabricants de jouets. J'avoue que je suis un peu passé à côté et ne me reste que quelques figurines ou fusées.

    Boite métallique gaufrée, le couvercle est un beau planisphère, la circonférence détaille le voyage d'appolo 11

    figurines,espace,fusée,collection,brocante,cabotins,jouets

    figurines,espace,fusée,collection,brocante,cabotins,jouets

    figurines,espace,fusée,collection,brocante,cabotins,jouets

    figurines,espace,fusée,collection,brocante,cabotins,jouets

    figurines,espace,fusée,collection,brocante,cabotins,jouets

    Une série de cosmonautes made in china

    figurines,espace,fusée,collection,brocante,cabotins,jouets

    Quatre astronautes Bonux

    figurines,espace,fusée,collection,brocante,cabotins,jouets

    Comme d'habitue c'est Jim qui fait le plus beau personnage

    figurines,espace,fusée,collection,brocante,cabotins,jouets

    Encore des made in china, mais des années 2000

    figurines,espace,fusée,collection,brocante,cabotins,jouets

    Quelques fusées…

    figurines,espace,fusée,collection,brocante,cabotins,jouets

    Le camion transporteur des Majorette

    figurines,espace,fusée,collection,brocante,cabotins,jouets

    Le space shuttle du Hongkongais NewRay

    figurines,espace,fusée,collection,brocante,cabotins,jouets

    Les années 60 et les porte clefs ne pouvaient pas passer à côté du phénomème.
    Ici les astronautes des biscuits BN

    figurines,espace,fusée,collection,brocante,cabotins,jouets

    Le satellite Al , la fusée Diamant et les cigarettes Kosmos

    Une chose en amenant une autre je ne pouvais oublier Sinatra et son Fly me to the moon, chanson d'amour de 1954 qui connue bien d'autres interprétations durant cette conquête spatiale…

    Lien permanent Catégories : Art populaire, art modeste, Brocante, Collections, Musique, Vidéo 0 commentaire Imprimer Pin it!
  • The constellations - Felicia

    Vraiment pas à la pointe ! Je découvre avec 10 ans de retard ce morceau de The Constellations.

    Lien permanent Catégories : Musique, Vidéo 0 commentaire Imprimer Pin it!
  • Rip Leon Redbone et Dr John

    Triste semaine pour la musique…

    leon redbone,dr john,musique,blues

    leon redbone,dr john,musique,blues

    28/08/1949 - 30/05/2019 20/11/1941 - 6/06/2019



    Leon Redbone. Ain't misbehavin'


    Dr. John. Such a night

    Et les deux réunis pour une chanson de noël

    Leon Redbone & Dr. John. Frosty the snowman

    Lien permanent Catégories : La place du mort, Laurent Jacquy, Mort d'homme, Musique 0 commentaire Imprimer Pin it!
  • RIP Jean-Pierre Marielle

    Jean-pierre Marielle,cinéma,musique,chanson,Jean-Roger Caussimon,BO,La première chose qui m'est venue en tête en apprenant la mort de Marielle, n'a pas été un de ses films mais une chanson qu'il interprétait avec Jean Rochefort.

    Paris Jadis c'est son titre. La musique est de Philippe Sarde et les paroles de Jean-Roger Caussimon. La chanson accompagne le générique du film de Bertrand Tavernier Des enfants gâtés de 1977 dans lequel les deux acteurs ne jouent d'ailleurs pas.

     

     

    Paris Jadis par Jean Rochefort et Jean-Pierre Marielle

    Paris Jadis
    paroles Jean-Roger Caussimon
     
    Dans l’Paris des républiques 
    L’accordéon nostalgique a semé bien des musiques 
    Dont il reste des échos 
    Dans nos cœurs y’a des rengaines 
    Dont les rimes incertaines 
    Se prenaient pour du Verlaine du Bruant ou du Carco 
    Le chanteur des rues qui brame 
    "A vot’ " bon cœur, Messieurs-Dames ! 
    Paris s’ra toujours Paname 
    Et tout ça n’vaut pas l’amour ! 
    Lorsque les télés s’allument 
    Pauvre fantôme des brumes 
    S’en revient, succès posthume 
    Nous hanter au fond des cours 

    Et allez donc ! 
    Envoie la ritournelle de la chanson gnangnan et chauvine et vieux jeu ! 
    Réveille un peu le piano à bretelles ! 
    A chaqu’fois qu’on l’entend on a les larmes aux yeux. 

    Paris c’est plusieurs villages 
    Et chacun a son visage 
    Le 16e a son langage 
    Et la Bastoche … a le sien 
    On y cause en argotmuche
    et Pantin ce dit Pantruche  
    Ménilmontant… Ménilmuche 
    Et le temps n’y change rien. 
    Moi j’aim’ bien la plac’ des fêtes 
    Et, les choses étant bien faites 
    Pas loin du tabac-buvette 
    Y’a l’église et la mairie 
    Moi je rigol’ quand je pense 
    A ceux qui partent en vacances 
    En Bretagne ou en Provence 
    Rien ne vaut l’air de Paris… 

    Et allez donc ! 
    Envoie la ritournelle de la chanson gnangnan et chauvine et vieux jeu ! 
    Réveille un peu le piano à bretelles ! 
    On s’croirait au printemps et l’ciel est toujours bleu. 

    On sait bien de par le monde 
    Que « Paris c’est une blonde ! » 
    Et les visiteurs abondent 
    Il en vient de tous pays 
    La tour Eiffel les étonne 
    L’musée Grévin les passionne 
    Et la Seine, enfin, leur donne 
    L’attrait de ses quais fleuris… 
    Dans la lumière irisée 
    Ils s’en vont, l’âme grisée 
    Le long des champs Elysées 
    Et comprennent que Paris 
    Restera, quoiqu’il advienne 
    La capital’ souveraine 
    La seul’ l’unique, la reine 
    Par le cœur et par l’esprit 

    Et allez donc ! 
    Envoie la ritournelle de la chanson gnangnan et chauvine et vieux jeu ! 
    Réveille un peu le piano à bretelles ! 
    Dans le genre exaltant 
    On n’pourrait pas fair’ mieux 

    La, la, la …
    Lien permanent Catégories : Musique, Vidéo 0 commentaire Imprimer Pin it!
  • Le disque qui parle

    le disque qui parle, livre,édition,disque,collection,Popcards Factory,musique,audio

    Le disque qui parle. Un cabinet de curiosités sonores.

    Les éditions Popcards Factory continuent leur travail d’exhumation des "à-côtés". Ici nous découvrons une production discographique en marge de l’édition musicale.

    Pédagogiques, publicitaires ou de propagande les microsillons présents dans cet ouvrage recouvrent une grande variété d’objectifs qui sont ici classés par genre.

    Le disque qui apprend : supports éducatifs et méthode audiovisuelle

    Le disque au travail : formation professionnelle, coaching et communication d’entreprise

    Le disque du consommateur : publicités et société de consommation

    Le disque qui écoute : Haute-fidélité, bruitages et effets sonores

    Le disque du couple : éveil de la féminité, amour et conception

    Le disque coquin : gaudriole, érotisme et pornographie

    Le disque de propagande : politique et religion

    Le disque en pleine forme : gymnastique, danses de salon et yoga

    Le disque qui guérit : techniques médicales et paramédicales

    Le disque ésotérique : méditation, hypnose, médiums, astrologues et sectes

    Livre d’illustration, avec plus de 250 pochettes reproduites, les commentaires et annotations n’en sont pas pour le moins intéressantes et pertinentes. Un CD accompagne de 40 extraits audio accompagne le livre.

    Un joli voyage dans ce territoire qui heureusement pour moi n’intéresse pas beaucoup de chineurs. Je rajoute ci dessous quelques pochettes personnelles qui ont échappé aux auteurs.

    le disque qui parle, lvre,édition,disque,collection,Popcards Factory,musique,audio,publicité,réclames

    Petits extraits : Les routiers sont drôlement sympa !
    podcast

    Le comte de St-Germain - Les révélations
    podcast

    le disque qui parle,lvre,édition,disque,collection,popcards factory,musique,audio,publicité,réclames

    Les frères ennemis au service des gants Mapa

    le disque qui parle,lvre,édition,disque,collection,popcards factory,musique,audio,publicité,réclames

    Les magasins Camara (aujourd'hui disparus) s'offrent la voix de Pierre Tchernia

    le disque qui parle,lvre,édition,disque,collection,popcards factory,musique,audio,publicité,réclames

    Ensemble de spots publicitaires pour les Chemisiers-détaillants de France

    le disque qui parle,lvre,édition,disque,collection,popcards factory,musique,audio,publicité,réclames

    Un dessin de Siné pour ce LP des enquêtes et recherches de Jacques Muller

    le disque qui parle,lvre,édition,disque,collection,popcards factory,musique,audio,publicité,réclames

    A gauche René Lamps et Maxime Gremetz avant les législatives de 1981,
    à droite (pour une fois) Georges Marchais aux présidentielles de 1974

    le disque qui parle,livre,édition,disque,collection,popcards factory,musique,audio,publicité,réclames

    le disque qui parle,lvre,édition,disque,collection,popcards factory,musique,audio,publicité,réclames

    Le théâtre érotique de la rue de la Santé est présenté dans son livret comme une anthologie sonore de théâtre libertin. Les textes sont ici d'Henri Monnier. La pochette du disque toute de velours noir imprimé en doré s'ouvre pour accueillir le vinyl et le livret de 12 pages.

    le disque qui parle,lvre,édition,disque,collection,popcards factory,musique,audio,publicité,réclames

    Jean Rigaud pour les vins Henri Maire

    le disque qui parle,lvre,édition,disque,collection,popcards factory,musique,audio,publicité,réclames

    le disque qui parle,lvre,édition,disque,collection,popcards factory,musique,audio,publicité,réclames

    Un 30cm est nécessaire pour nous présenter la Renault 11. 1984

    Lien permanent Catégories : Art populaire, art modeste, Brocante, Collections, Éditions, Musique 0 commentaire Imprimer Pin it!