Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/03/2011

Belle Étoile

Art singulier, architecture, mur peint
La façade du31 de la rue du Docteur Eugène Richard, à l'Étoile (Somme). Clichés Laurent Jacquy

Je suis allé voir l’expo Franck Montardier à Abbeville. Las, j’ai trouvé porte close. On communique, on cartonne, on affiche mais on ne met pas les horaires. Ce sera donc pour plus tard. Au retour, passage rapide à l’Étoile, ancien village de filatures, avec ses corons en plein champs et le reste d’une façade décorée.

C’est au 31 de la rue du Docteur Eugène Richard (visible sur streetview). Dans le bas, herbage et lapins sont peints. Les fleurs et les arbres sont des bas-reliefs de ciment peints. Les animaux, oiseaux et papillons sont des sculptures peintes fixées au mur. Sur le toit du mur, un chat, un écureuil, un couple d’oiseaux et un canard, faits de ciment se promènent.

art singulier, architecture, mur peint

art singulier, architecture, mur peint

art singulier, architecture, mur peint

27/03/2011

Tarzan

tarzan, plaque émaillée,

On trouve en ce moment sur un site d’enchères, cette plaque émaillée qui m’a toujours fait furieusement envie. D’un moyen format 47,5 x 30cm, elle vante la marque Tarzanéquipement pour la chasse et l’exploration sous-marine, tout un programme. Elle réunit plusieurs qualités, son graphisme assez proche de celui des BD petit format de l’époque (Marcello?), sa composition efficace, mais elle ouvre surtout au merveilleux, à Tarzan. Déjà multi-opérationnel le voilà en plus roi des profondeurs, gare à vous les poulpes géants.
tarzan, éditionIl y a bien longtemps un ami m’a fait lire les romans, c’était à l’époque dans la collection Édition Spéciale, chez Hachette, et j’avais pu découvrir le vrai Tarzan ce que je ne saurai que trop vous conseiller. Les aventures peuvent se dérouler, pendant la préhistoire ou sous l’Empire Romain, il combat des hommes fourmis, son fils aviateur fait la guerre de 1914 au-dessus de la Somme… De quoi attirer la curiosité non ?
La dernière édition des 25 romans date de 1988 (aux nouvelles éditions Oswald), il vous faudra donc faire vide-greniers et bouquinistes.
Alors voilà, une chose en amenant une autre à voir cette plaque, mes yeux ont quitté l’écran pour s’assurer de la présence inébranlable de 2 tarzans qui me surveillent dans un coin du bureau.
 

tarzan, yann paris, sculpture

tarzan au singe , sculpture, plâtre

Ce petit plâtre (35 cm) nommé sur son socle Tarzan au Singe,
nous propose un tarzan bien jeunot qui semble accompagner un enfant à l’école.

 tarzan, yann paris, sculpture

Un Tarzan assez pudique, (il n’aime pas beaucoup qu’on le voit en maillot de bain).
Sculpture en bois de Yann Paris, en transit à la maison.


tarzan, édition, lacassinIl y a beaucoup d'ouvrages sur Tarzan, mais puisque vous êtes à courir les bouquinistes pour trouver les romans recherchez Le Tarzan de Francis Lacassin chez Henri Veyrier. C'est vraiment une bible, riche en illustrations

 

23/03/2011

Maudit BLU

Capture d’écran 2011-03-19 à 22.14.33.pngVoilà les plaisirs du net. Une vidéo qui plaît, l’envie d’en savoir, d’en voir plus, quelques clics et nous voilà rassasiés. Soyez curieux de ce graphiste Bolognais. Sa production sur papier a parfois la noirceur de Rémi (Verbraecken), ses peintures murales nous remettent à notre place de fourmi, quant à ses vidéos, graffitis animés ? fresques vivantes à vous de voir. Son site est riche en travaux. A vous d’être curieux. Le site de Blu


Tous crédits photos et vidéos © Blu.

 Détail de la fresque de Lima. 

 

blu, illustrateur, dessin, murs peints

blu, illustrateur, dessin, murs peints

blu, illustrateur, dessin, murs peints


Fresque animée réalisée à Buenos Aires et Baden. © Blu

17:49 Publié dans Art singulier, Illustration, Murs peints | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : art singulier, illustrateur, murs peints, street art, vidéo, blu |  Facebook |  Imprimer | | | | | Pin it! |

20/03/2011

Beau dimanche

architecture, art singulierSur la route qui me mène à la boulangerie, clic-clac Kodack. Pour ce minuscule balcon, qui semble plutôt avoir utilité de marquise, les cariatides ont été remplacées par deux gargouilles de la cathédrale aux airs biens inoffensifs. La Vision de street view, a été prise l'été, la glycine se régale et ne laisse paraître que des pattes maigrelettes. Si vous avez le temps, faites un tour le long de l'eau.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

architecture, art singulier

architecture, art singulier

Tout ce petit monde est protégé par un épi de faîtage aquatique.

 



17/03/2011

A cuba les ordures ont sept vies

édition, récup', inventionLa récupération est à la mode, sous prétexte d’écologie, de bons sens, des petits malins, marchands de matériel de travail manuel, vendent toutes sortes de choses afin de "customiser" ceci ou cela. C’est la récupération de loisir, des centaines de blogs en font leur sujet principal.  La récupération est devenue un hobby avouable car empreint de bonne consicence écologique.

Ce petit livret  de 64 pages et daté de juillet 1947, nous propose 85 façons de réutiliser vos vieux pneus. On est loin du passe temps. Dans cette économie d’après guerre, où l’on vit de peu, ou certains produits se font rares, c’est le système D qui prime. Ce petit fascicule offre au lecteur une bonne bouffée d’optimisme, voilà qu’avec ces deux mains, une chambre à air, et un pneu usagé il peu devenir l’artisan de sa propre richesse. La lecture de l’index des objets à réaliser a du charme et peut faire rêver : Amortisseur de balançoire, berceau de canoë, bouée, cage à bébés, lit pour chien, cueille goutte, enclume de cordonnier, enseigne, escarpolette, espadrille, fixe-hache, hamac, housse à patins, râtelier de cuisine, sac pour cric, talons pour échelles… 

Quelques unes des descriptions valent le détour, pour exemple celle de la cage à bébé (voir planche n°10) qui se termine ainsi : le prisonnier juvénile peut ainsi s’exercer à la marche sans risquer la moindre fâcheuse chute.

pl10.jpg

3 planches extraites de ce Memento Desforges. Bien utile si l'on doit monter une vache à l'étage.

 

édition, récup', invention

 

pl3.jpg

édition, récup', inventionEt si le prisonnier juvénile était devenu l’un de ces prisonniers du livre de Catherine Réchard Système P Bricolage, invention et récupération en prison.

Ce livre paru aux Éditions Alternatives en août 2002.  Ici, chaque invention est simplement décrite par son créateur. A chacun ses besoins, à chacun ses solutions. Encore une fois on est en condition de survie, et l’ingéniosité a l’air de s’en nourrir.

 

 

 

 

 

 

édition, récup', invention
Le ventilateur de Jean. Cliché : Catherine Réchard

 

édition, récup', invention
Christian et sa petite chapelle

 

édition, récup', inventionPour certains, Cuba c’est une prison au grand air, mais l’on pourrait y voir également un pays en éternel après-guerre. Ce sont encore les Éditions Alternatives qui s'intéressent au sujet avec ces Objets réinventés, la création populaire à Cuba de Pénélope de Bozzi et Ernesto Oroza).
Là le domaine est plus vaste et l’on parle d’objets transformés, mais également d’énergie, comment la produire et la conserver, de massification (une bonne idée doit servir à tous), mais aussi d’habitat, d’architecture.

 

 

 

 

 

 

 

édition, récup', invention
La lampe disco. Cliché Pénélope de Bozzi et Ernesto Oroza

cuba2.jpg
Lampes à kérosène, quinquets, coupes, bocks, lampes. Clichés Pénélope de Bozzi et Ernesto Oroza

 

15/03/2011

La Bossa, Claudine et Mick

 

 

Livrecdbossa.jpg
J’avais tendance à penser, la Bossa, un petit peu ça va. Mais il y a peu l’émission Nuit Blanche sur TSF Jazz recevait Gilles Peterson, qui avec Stuart Baker, vient de faire paraître Bossa Nova and the rise of Brazilian music in the 1960s : Original Cover art. Un beau livre de 180 pages, format 31 x 31cm qui nous propose quasi à la taille réelle (les reproductions font 26cm de côté) une petite histoire de la Bossa Nova des années 60.
Ce sont les pochettes de disques qui balisent,  avec pour balises (pas forcément chronologiques) les pochettes de disques vinyls. Soul Jazz Records ne faisant rien à moitié, la sortie d’un double CD éponyme de 34 titres allait de soi. C’est ce beau coffret (acompagné d’un livret de 75 pages) qui a mis fin à mes a priori. Même si pas mal d’artistes ne m’étaient pas inconnus, le répertoire choisi ici m’a fait revenir sur mes à priori. Quelques titres sont à l’écoute sur le site de Soul Jazz Records (si ce n’est déjà fait n’hésitez pas à jeter un œil sur le reste de leur catalogue). 

bossapages.jpg

Cette "nouvelle vague" ne toucha pas que la musique, les arts graphiques en sortirent égalements plus riches.

pochettesbossa.jpg

Ici des créations de Cesar G Villela, Francisco Pereira, Mauricio

sergiomendesoK.jpg

Ue photo du groupe de Sergio Mendes en 1966 © Jim McCrary/Redferms (juste par plaisir)

Pour ce qui suit, veuillez m’excuser, mais après tout c’est bien la base line du blog, une chose en amenant une autre… un peu de digression donc

En pensant Bossa Nova, je me suis souvenu de Claudine Longet, avec sa guitare sèche dans le fantastique et très pop The Party de Blake Edwards. La Bossa Nova, ici était à la sauce Henry Mancini (Je l'adore) mais voyez et écoutez par vous-même.

Et Claudine Longet, s'avérait être la Claudine de la chanson du même nom interprétée par les Stones. Était-ce une muse, une autre Lady Jane ? Les choses étant bien faites vous pouvez d'ores et déjà cliquer pour mettre en route le morceau afin de l'écouter pendant que je vous narre cette éffarante histoire.


 

Cette Claudine au joli minois et à l’accent frenchy qui était danseuse aux Folies Bergères de Las Vegas fit chavirer le cœur du chanteur américain Andy Williams. L’idylle ne passa pas inaperçu, le crooner (pour le coup fort sirupeux) était de 19 ans son aîné. Il la fit chanter, l’invita dans ses show télé, elle tourna dans plusieurs films télés enregistra tout de même 7 albums, et trouva le temps de faire 3 enfants qui accompagnaient, même dans leur plus jeunes âge, leurs parents sur les plateaux télé afin de parfaire l’image angélique de la famille américaine. The Party, en 1968 s’inscrit à mi parcours de cette histoire d’amour. Le divorce arrive en 1975 elle a alors 33 ans. C’est le skieur Wladimir Spider Sabich, qui devient son compagnon. Pas pour longtemps, on le retrouve mort d’une balle dans l’abdomen un an plus tard dans leur maison d’Aspen. Crime ou accident ? L’affaire déchaîne les passions, Mick Jagger transforme cela en chanson, et c’est tant mieux. Elle ne fait partie d’aucun disque officiel. Je remercie donc Keith et Mick de m'avoir permis de vous la faire entendre ici.

23:32 Publié dans Illustration, Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bossanova, lp, vinyls, claudine longet, rolling stones, illustration, illustrateur |  Facebook |  Imprimer | | | | | Pin it! |

11/03/2011

Les vacances du facteur cheval

cp-facteur.jpgNous avions laissé le bon facteur en vacances à Rotheneuf. Toujours prompt à aider un collègue bâtisseur, le voici cette fois-ci à Chartres.
Cette nouvelle carte photo-montage est légendée au dos : Les vacances du Facteur Cheval. En gîte à ChartresLa photo de Raymond Isidore à sa fenêtre est de Gilles Ehrmann et le photo-montage de Laurent Jacquy

ÉCHANGE
Pour obtenir ces 2 cartes postales. Il suffit de nous envoyer un portrait du Facteur Cheval (support format carte postale, technique au choix (La liberté n’ayant pas de prix faites comme bon vous semble) à :  Les Beaux Dimanches, 22 rue Bizet – 80080 Amiens. N’oubliez pas d’y joindre vos cordonnées postales. Renseignements : beauxdimanches@orange.fr
Les dessins reçus feront l'objet d'un album photo. 

Facteur Cheval, picassiette, Rotheneuf, photo-montage, carte postales,Laurent Jacquy, Cent regards pour le facteur Cheval
Les vacances du Facteur Cheval. En gîte à Chartres.

10/03/2011

Travailler tue

2011, interdictions, préventions, précautions… On peut se sentir à l’étroit.Et si l’on remettait tout ça en images. Dans les années 40 et 50 plaques émaillées et affiches de sécurité fleurissaient dans les ateliers, les usines , les mines… La prévention aux accidents du travail est riche en illustrations. Peu de grandes pointures côté illustrateurs (on notera tout de même Villemot, Colin ou Savignac, mais pas au mieux de leur forme). C’est l’occasion de créer un ALBUM qui s’enrichira sous peu d’une séries d’affiches destinée aux travailleurs du rail.

aveugletexte.jpg
Une des plaques émaillées produite par le Syndicat des Industriels de France
couve.jpg
Une petite publication des Comités Régionaux de Préventions du Bâtiment et des travaux publics
regroupant une soixantaine d'affiches.

affiche, illustrateur, illustration

noeuds.jpg

papiers nickelés, illustration, illustrateurs

A noter un article fort bien tourné et largement illustré d’Antonin Erwan dans la revue PAPIERS NICKELÉS (organe du futur centre International de l’Imagerie Populaire, du Dessin Imprimé et du Patrimoine Papier). 

 

 

 

 







 

08/03/2011

Yann Paris. En avant la musique

Yann Paris

Yann Paris est rare. C'est peu de le dire, si vous n'avez pas vu son travail lors de l'exposition Qui va là ? à Amiens (cession de rattrapage sur le blog de l’expo ici), et que vous ne faites pas parti de ses proches alors aucune chance de connaître sa pourtant prolifique production. Icônes de la musiques, losers magnifiques, super héros, psychanalystes, intellectuels, nuls n’échappent à ses ciseaux à bois.

Les coups de maillets sont secs et incisifs, les morceaux de bois sont à l’avenant, ici pas de finasserie dans les détails, une gamme de couleurs pétantes vient habiller et donner vie au tout. Pour ses bas-reliefs (ici sculptures à accrocher) il agrémente parfois par une décoration faite de petits objets collés.

Je commence ici l’inventaire des sculptures de Yann Paris sous forme d’albums photos. Premier épisode : La musique


Ci-contre Yann Paris (par un beau dimanche) en visite  à La Création Franche

Yann Paris,sculpture bois, art brut, art singulier

Une vue de l'exposition Qui va Là ? Amiens 2010. Cliché l.jacquy

Yann Paris,sculpture bois,chaissac, art brut, art singulier
Bas relief, Chaissac et ses bonnes étoiles. Sculture de Yann Paris. Cliché l.jacquy

06/03/2011

Paix à leurs cendres

Dessin, illustration, Laurent Jacquy, microédition

"Avec par ordre de disparition, répertoire 2010 des Macchabées célèbres", deux petits fascicules de 20 pages chacun au format 14 cm x 9,5 propose 57 portraits de décédés célèbres de l’année 2010. Compagnons indispensables des amoureux de messes anniversaires et de célébrations morbides, ces ouvrages vous permettront d’épater votre entourage par une connaissance parfaite du calendrier mortuaire. Des analyses statistiques complètent ces ressources.

Dessin, illustration, Laurent Jacquy, microédition
Pages intérieures, dessins de Laurent Jacquy

dessin, illustration, Laurent Jacquy, microédition

ÉCHANGE
Avec la parution de ces fascicules s’ouvre sur ce blog la catégorie Échanges. Pour obtenir ces petits livrets tirés à 40 exemplaires, il vous suffit de nous envoyer le portrait de votre macchabée célèbre préféré (support format carte postale, technique au choix (mais la liberté n’ayant pas de prix vous pouvez faire comme bon vous semble)) à :  Les Beaux Dimanches, 22 rue Bizet – 80080 Amiens. N’oubliez pas d’y joindre vos cordonnées postales. Renseignements : beauxdimanches@orange.fr

Quelques propositions déjà reçues

dessin, illustration, Max Spinner
Steve Marriot, dessin sur papier sur papier format 10 x 15cm par Max Spinner

dessin, illustration, Max Spinner
Rory Gallagher, dessin sur papier sur papier format 10 x 15cm par Max Spinner

Ssculpture, Yann Paris, Bodan Litniansky, Bois
Bodan Litnianski, sculpture en bois par Yann Paris

Izidor Izoo, dessein, peinture, portrait de célébrité
Agnès Moorehead, peinture acrylique sur papier format 11,5 x 17cm
par Izidor Izoo