Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/05/2012

Les Machines de Rube Goldberg

rubegoldberg_photo_gal_4153_photo_738302541_lr.jpgUne amie m’a fait parvenir une vidéo de "réactions en chaîne" ou d’effet domino et comme d’habitude ça me fascine. Quelques heures plus tard j’apprends la mort de David Weiss du duo Fischli/Weiss artistes suisses que j’avais découvert par leur vidéo «Le cours des choses » justement basée sur l’effet domino. 

Une chose en amenant une autre et profitant de ce hasard de calendrier je me dis que c’est un sujet de note voire de catégorie sur ce blog.

Voici donc la vidéo reçue, celle de Fischli et Weiss et quelques autres usant  de cet effet domino.

Ces installations animées portent en fait le nom de Machines de Rube Goldberg  du nom de leur créateur Rube Goldberg, illustrateur américain qui fit les belles heures New York Evening Mail avec ses strips mettant en scène des machines qui réalisent des choses simples de manière délibérément complexe.

Machines de Rube Godberg,illustrateur,illustration,invention,création,effet domino,réaction en chaîne.

Machines de Rube Godberg,illustrateur,illustration,invention,création,effet domino,réaction en chaîne.

Tourner la page

Le cours des choses

Une publicité Honda bien inspirée

Chaos dans l'imprimerie

et pour finir le clip de OK Go pour le morceau This Too Shall Pass en 2010

28/04/2012

De Roxie Ray à Etta James

dojocutstakefromme.jpg

Ce n’est pas souvent que je saute au plafond ou que je m’emballe. Le dernier disque de Dojo Cuts et de sa chanteuse Roxie Ray m’en donne une putain d’occasion.

Invitée de la formation australienne (qui a su s’effacer  derrière cette voix incroyablement chaude et envoûtante), Roxie Ray  enlève le morceau avec l’aide bienfaitrice de cette formation soul-funk des plus carrée. A vous de voir d’entendre…

 

Take from me
Dojo Cuts, featuring Roxie Ray.
RecordKicks 

 

Etta James, dessin,Laurent Jacquy,french outsider,portrait d'etta james,Répertoire des macchabées célèbres,la place du mort

Sur cet Roxie Ray reprend de belle manière le morceau I'd Rather go blind qu'avait si bien chanté Etta James (morte en janvier). 

Etta James. Dessin L. Jacquy




La magie (c'en est encore pour moi) d'internet me permet de glisser ici cette vidéo de l'émission BB King &friends enregistrée au Ebony Showcase Theatre de Los Angeles le 15 avril 1987 entre Etta james et Dr John. 

A voir absolument. Comme dirait Nobel c'est de la dynamite !

 

 Suit la version de Dojo Cuts et Roxie Ray

20/04/2012

Excès de caricature

Dessin, caricature,illustrateur,Paul Poutre,PIPO,Fanzinothèque de Poitiers,Confort Moderne

 L’exposition PIPO (30 mars – 6 mai 2012) au Confort Moderne de Poitiers me permet de glisser ce petit film d’animation de Paul Poutre nommé Excès de Caricature, composé de dessins ayant illustrés la présidence Sarkozy de 2007 à 2012. J’avais promis dans une note ancienne de parler de la Fanzinothèque abritée par le Confort Moderne et ce ne sera pas encore pour cette fois. Je n’ai pas le temps, faut que je retrouve ma carte d’électeur.

 

Ça me permet de glisser un dessin de la série Les vacances secrètes des gens connus

Dessin,Laurent Jacquy,caricature,Les vacances secrètes des gens connus,Sarkozy et Carla,Gandrange

Nicolas et Carla à Gandrange juillet 2009. Dessin de la série Les vacances secrètes des gens connus.
Encre sur papier, Laurent Jacquy

14/04/2012

Jad Fair et Daniel Johnston (suite)

Suite en images animées de la note du 9 avril

Jad Fair et son Firecracker firecracker à la Gaîté Lyrique le 8 avril 2012

et Daniel Johnston avec Life In Vain.

11:12 Publié dans Musique, Vidéo, Web | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : daniel johnston, jad fair, musique, concert, gaité lyrique, vidéo, concert live |  Facebook |  Imprimer | | | | | Pin it! |

29/03/2012

L'alphabet de Zim & Zou

Un nouvel alphabet vient s’ajouter aux autres. Cette typographie, créé par Zim & Zou, graphistes nancéens de l’agence du même nom s’appelle Weaves et semble avoir traversé le temps pour nous rejoindre depuis les années soixante.

Enfant, j’ai croisé ces tableaux de fils tendus sur fond noir alliant géométrie et effets d’optique. Vasarely s’affichait partout (hall de gare, écoles, grands magasins…) l’art cinétique avec son futurisme et ses effets d’optique c’était cela notre "demain". Les 35 heures et leur temps de "loisirs créatifs" n’étaient pas là et pourtant il s’en est produit sur la table du salon des tableaux faits de bois, de quelques clous géométriquement disposés et de fils de couleurs et pour ceux pas encore en âge de tenir un marteau il y avait le carton perforé (méthode ici employée par Zim & Zou). Cette technique anachronique à l’heure de la CAO a réveillé en moi beaucoup de choses et je remercie donc ici Zim et félicite Zou, ou l’inverse.

 

alphabet,alphabet animé,abécédaire,graphisme,art populaire,art singulier,art insolite

ZimWeaveType2_GIF.gif

ZimType_anim.gif

Zim & Zou, fil tendu, art cinétique, art cinétique populaire, alphabet, typographie, abécédaire, art insolite, art singulier, graphisme

Zim & Zou, fil tendu, art cinétique, art cinétique populaire, alphabet, typographie, abécédaire, art insolite, art singulier, graphisme

Un coup d’œil sur leur site vous donnera une petite idée de leur créativité et de ce que l'on peut faire avec du papier, des ciseaux… et une maîtrise certaine.

15/03/2012

Je voudrais quelque chose

Version acoustique et dominicale de la très entêtante chanson de Martin Angor Je voudrais quelque chose. Il sera sur scène ce vendredi 23 mars à La Lune des Pirates (Amiens) pour un concert assurément plus électrique et des chansons de son premier album (en écoute ici) et de son prochain CD à venir au plus vite, on le veut !

10:25 Publié dans Amiens, Somme, Picardie, Musique, Vidéo | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : martin angor, musique, vidéo, chanson, amiens |  Facebook |  Imprimer | | | | | Pin it! |

04/03/2012

No death

Encore une petite place pour la mort dans ces notes.
En musique d'abord avec Mirel Wagner, d'origine éthiopienne, aujourd'hui finladaise, qui, guitare voix, sans fioriture, avec ce No Death tiré de l'album To the Bone m'a fait revoir les valeurs sur l'échelle de ma déprim (apparemment je n'avais pas mis le zéro assez bas). 

Mirel Wagner, No death. Album To the Bone, Bone-voyage Recording Company

En images ensuite avec des photos de François Robert, photographe américain d'origine suisse dont vous pouvez voir les travaux commerciaux ou artistiques ici. Je n'ai pour ma part gardé que ces clichés issus d'un ensemble appelé Stop The Violence.

François Robert, photographie, mort, ossements, stop the violence

François Robert, photographie, mort, ossements, stop the violence

François Robert, photographie, mort, ossements, stop the violence

François Robert, photographie, mort, ossements, stop the violence

François Robert, photographie, mort, ossements, stop the violence

François Robert, photographie, mort, ossements, stop the violence

François Robert, photographie, mort, ossements, stop the violence

François Robert, photographie, mort, ossements, stop the violence

François Robert, photographie, mort, ossements, stop the violence

27/02/2012

Les funérailles de Clovis Trouille ?

C’est une trouvaille insignifiante. Il n’y a pas de Nobel pour ça, je crois. Au détour d’une comédie italienne des années 70, très exactement Il solco di pesca de Maurizio Liverani (1975) ces images brèves d'une reproduction du personnage central du tableau de Clovis Trouille intitulé "Mes funérailles" (que l’on peut voir jusqu’au 2 mars dans l’exposition Hey ! Modern art et pop culture à la Halle St-Pierre). Clovis Trouille, qui serait resté confidentiel si Henri Lambert n’avait pas œuvré à sa reconnaissance via expos, livres, site, et association, avait semble-t-il au moins un admirateur italien. Le metteur en scène ou chef déco ?

Clovis Trouille, Mes funérailles, surréalisme,erotisme

Mes funérailles, Clovis Trouille. 1940. 65 x 81 cm.

C’est l’occasion de glisser ici le dernier Yann Paris qui vient de rejoindre ma collection. Un Clovis Trouille anar, sans dieu ni maître, pas même Breton ou les surréalistes qui l’entourent. Je reviendrai sur cette pièce quand elle aura définitivement trouvé sa place dans un Panthéon décousu en cours de réalisation.

yann paris,clovis trouille,surréalisme,sculpture,art singulier,art insolite

Clovis Trouille, ni dieu ni maître. Yann Paris, sculpture sur bois. 2012

25/01/2012

Rochers animés

Joëlle Jouneau, cheville ouvrière de l'association "Les amis de l'abbé Fouré", m'annonce l'exposition La vie et l'œuvre de l'Abbé Fouré à Paimpont (Ille-et-Vilaine) dans l'ancien laminoir des Forges. Cela se passe du 11 février au 11 mars 2012 et pour en savoir plus on jette un œil ici.

Cette petite animation de Camille Goujon réalisée pendant une résidence sur l'île d'Ouessant en 2010 m'a fait penser aux rochers de Rotheneuf qui paraît-il prennent vie les jours de grand vent.

Les rochers, Camille Goujon. 2010

Rotheneuf, abbé fouré, art brut, art singulier, rochers scupltés

Rochers sculptés de Rotheneuf. Carte postale AS.

22:58 Publié dans Art naïf, Art singulier, Vidéo | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | | | | | Pin it! |

15/12/2011

Idées cadeaux

Quelques jouets où humour noir et dérision ne sont pas absents. Jouets d'artistes ou jouets à deux balles. Plaisir d'offrir joie de recevoir 

Jouets, ouets bizarres, Barbie, Barbie transformée, zbigniex libera,

Un chat écrasé en vente à Bali

jouet, jouets bizarres,jouets japonais, zbigniew Libéra, Légo, Les beaux dimanches

jouet, jouets bizarres,jouets japonais, zbigniew Libéra, Légo, Les beaux dimanches

jouet, jouets bizarres,jouets japonais, zbigniew Libéra, Légo, Les beaux dimanches

Les machines à tirettes japonaises proposent entre autre ces jouets bien gores. Si vous passez par là pensez à moi. 

Pour les plus petits Drew Oliver a créé toute une série de microbes grands formats que l'on peut voir ici

jouets, jouets étranges, jouets bizarres, jouets japonais, zbigniv Libera, jouets d'artistes, plaisir d'offrir joie de recevoir, Les Beaux dimanches

La Salmonelle

jouets, jouets étranges, jouets bizarres, jouets japonais, zbigniv Libera, jouets d'artistes, plaisir d'offrir joie de recevoir, Les Beaux dimanches

L'Herpes

jouets, jouets étranges, jouets bizarres, jouets japonais, zbigniv Libera, jouets d'artistes, plaisir d'offrir joie de recevoir, Les Beaux dimanches

Dolly, la poupée que vous aimerez déshabiller

jouets, jouets étranges, jouets bizarres, jouets japonais, zbigniv Libera, jouets d'artistes, plaisir d'offrir joie de recevoir, Les Beaux dimanches

Barbie attend un morveux

Suivent des jouets de l'artiste polonais Zbigniew Libéra, provocateur assumé dont je vous invite à visiter le site ici

jouets, jouets étranges, jouets bizarres, jouets japonais, zbigniv Libera, jouets d'artistes, plaisir d'offrir joie de recevoir, Les Beaux dimanches

Des barbies rondelettes et gainées

jouets, jouets étranges, jouets bizarres, jouets japonais, zbigniv Libera, jouets d'artistes, plaisir d'offrir joie de recevoir, Les Beaux dimanches

L'évasion

jouets, jouets étranges, jouets bizarres, jouets japonais, zbigniv Libera, jouets d'artistes, plaisir d'offrir joie de recevoir, Les Beaux dimanches

Le camp de concentration Lego. Zbigniew Libera.

jouets, jouets étranges, jouets bizarres, jouets japonais, zbigniv Libera, jouets d'artistes, plaisir d'offrir joie de recevoir, Les Beaux dimanches

Mais tout cela est du second degré. L'arme absolue au doux nom de "Johnny Seven" présentée ci-dessous est elle bien réelle. Ce fut un jouet phare de l'année 1964 aux États Unis. Tu seras belliqueux mon fils. God Bless America.

jouets, jouets étranges, johnny seven, jouets bizarres, jouets japonais, zbigniv Libera, jouets d'artistes, plaisir d'offrir joie de recevoir, Les Beaux dimanches

Le spot télé de 1964. Johnny Seven : 7 armes en une seule.

23:33 Publié dans Art populaire, art modeste, Brocante, jeux et jouets, Vidéo | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |  Imprimer | | | | | Pin it! |