Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/03/2011

A cuba les ordures ont sept vies

édition, récup', inventionLa récupération est à la mode, sous prétexte d’écologie, de bons sens, des petits malins, marchands de matériel de travail manuel, vendent toutes sortes de choses afin de "customiser" ceci ou cela. C’est la récupération de loisir, des centaines de blogs en font leur sujet principal.  La récupération est devenue un hobby avouable car empreint de bonne consicence écologique.

Ce petit livret  de 64 pages et daté de juillet 1947, nous propose 85 façons de réutiliser vos vieux pneus. On est loin du passe temps. Dans cette économie d’après guerre, où l’on vit de peu, ou certains produits se font rares, c’est le système D qui prime. Ce petit fascicule offre au lecteur une bonne bouffée d’optimisme, voilà qu’avec ces deux mains, une chambre à air, et un pneu usagé il peu devenir l’artisan de sa propre richesse. La lecture de l’index des objets à réaliser a du charme et peut faire rêver : Amortisseur de balançoire, berceau de canoë, bouée, cage à bébés, lit pour chien, cueille goutte, enclume de cordonnier, enseigne, escarpolette, espadrille, fixe-hache, hamac, housse à patins, râtelier de cuisine, sac pour cric, talons pour échelles… 

Quelques unes des descriptions valent le détour, pour exemple celle de la cage à bébé (voir planche n°10) qui se termine ainsi : le prisonnier juvénile peut ainsi s’exercer à la marche sans risquer la moindre fâcheuse chute.

pl10.jpg

3 planches extraites de ce Memento Desforges. Bien utile si l'on doit monter une vache à l'étage.

 

édition, récup', invention

 

pl3.jpg

édition, récup', inventionEt si le prisonnier juvénile était devenu l’un de ces prisonniers du livre de Catherine Réchard Système P Bricolage, invention et récupération en prison.

Ce livre paru aux Éditions Alternatives en août 2002.  Ici, chaque invention est simplement décrite par son créateur. A chacun ses besoins, à chacun ses solutions. Encore une fois on est en condition de survie, et l’ingéniosité a l’air de s’en nourrir.

 

 

 

 

 

 

édition, récup', invention
Le ventilateur de Jean. Cliché : Catherine Réchard

 

édition, récup', invention
Christian et sa petite chapelle

 

édition, récup', inventionPour certains, Cuba c’est une prison au grand air, mais l’on pourrait y voir également un pays en éternel après-guerre. Ce sont encore les Éditions Alternatives qui s'intéressent au sujet avec ces Objets réinventés, la création populaire à Cuba de Pénélope de Bozzi et Ernesto Oroza).
Là le domaine est plus vaste et l’on parle d’objets transformés, mais également d’énergie, comment la produire et la conserver, de massification (une bonne idée doit servir à tous), mais aussi d’habitat, d’architecture.

 

 

 

 

 

 

 

édition, récup', invention
La lampe disco. Cliché Pénélope de Bozzi et Ernesto Oroza

cuba2.jpg
Lampes à kérosène, quinquets, coupes, bocks, lampes. Clichés Pénélope de Bozzi et Ernesto Oroza

 

06/03/2011

Paix à leurs cendres

Dessin, illustration, Laurent Jacquy, microédition

"Avec par ordre de disparition, répertoire 2010 des Macchabées célèbres", deux petits fascicules de 20 pages chacun au format 14 cm x 9,5 propose 57 portraits de décédés célèbres de l’année 2010. Compagnons indispensables des amoureux de messes anniversaires et de célébrations morbides, ces ouvrages vous permettront d’épater votre entourage par une connaissance parfaite du calendrier mortuaire. Des analyses statistiques complètent ces ressources.

Dessin, illustration, Laurent Jacquy, microédition
Pages intérieures, dessins de Laurent Jacquy

dessin, illustration, Laurent Jacquy, microédition

ÉCHANGE
Avec la parution de ces fascicules s’ouvre sur ce blog la catégorie Échanges. Pour obtenir ces petits livrets tirés à 40 exemplaires, il vous suffit de nous envoyer le portrait de votre macchabée célèbre préféré (support format carte postale, technique au choix (mais la liberté n’ayant pas de prix vous pouvez faire comme bon vous semble)) à :  Les Beaux Dimanches, 22 rue Bizet – 80080 Amiens. N’oubliez pas d’y joindre vos cordonnées postales. Renseignements : beauxdimanches@orange.fr

Quelques propositions déjà reçues

dessin, illustration, Max Spinner
Steve Marriot, dessin sur papier sur papier format 10 x 15cm par Max Spinner

dessin, illustration, Max Spinner
Rory Gallagher, dessin sur papier sur papier format 10 x 15cm par Max Spinner

Ssculpture, Yann Paris, Bodan Litniansky, Bois
Bodan Litnianski, sculpture en bois par Yann Paris

Izidor Izoo, dessein, peinture, portrait de célébrité
Agnès Moorehead, peinture acrylique sur papier format 11,5 x 17cm
par Izidor Izoo 

04/03/2011

Popeye est mort

 

En feuilletant un numéro du Nouvel Observateur de Septembre 1972, un encadré, attire ma curiosité, c’est un petit papier, assez clairvoyant d’ailleurs, sur l’arrivée imminente en France d’une BD alternative (c'est le mot français pour underground) , une BD insolente, érotique, provocante… à l’instar des Comix Underground américains dont les deux maîtres et initiateurs Gilbert Shelton et Robert Crumb illustrent l’article. 
La surprise est d’y voir accolée la signature de Bernard Guetta. Celui la même qui nous vendit La Constitution Européenne avec tant de vigueur, de démagogie et de persévérance.Faut bien que jeunesse se passe, mais quand même!

 

 

 

crumb,graphisme,bd

frereslumineux.jpg

Pour se faire plaisir et pour Info. Les Frères Lumineux, éminents sérigraphes montpellierains ont encore en stock des travaux récents de Crumb. A l’écran c’est beau mais pour du vrai c’est fantastique (et les mises en couleur sont de Bénito)
 

 

 


Le coffret les As du musette, 12 portraits. Tirage à 200 exemplaires.

acco1.jpg

acco2.jpg

Dernière sérigraphie de Crumb. La couverture de n°26 de la revue Weirdo, qu'il créa en 1981.

weirdo.jpg

PS. Il sera ici prochainement question du coffret de willem - Crooner.

22:54 Publié dans Éditions, Graphisme, Illustration, Sérigraphie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : crumb, graphisme, bd, sérigraphie |  Facebook |  Imprimer | | | | | Pin it! |

02/02/2011

Un début à tout.

Continuellement confronté au problème du rangement, du tri, du classement, ce blog sera peut-être mon défouloir. Je vais pouvoir y réunir des documents par association d’idées et non comme sur les étagères par sujet, format, éditeur… Je crois me souvenir que c’est Aragon  qui, à la question : Comment avez-vous classé les livres de votre bibliothèque ?  avait répondu : - par couleur.
La réponse m’avait laissé pantois mais beaucoup séduite. Basta les nomenclatures, chronologies et ordres alphabétiques. Viva le désordre organisé, les vacances de la logique, le tri par analogies ou sensations…

Démonstration par l’exemple et par l’image. Pourquoi en manipulant «les cahiers de Marottes et violons d’Ingres» revue de 1939 ai-je aussitôt pensé à la revue «Hey» de mars 2010 ?

La démonstration se fera par l’image.

marotte-hey.jpg

Voilà le cheminement. En cherchant une accroche à ce blog, je pensais à celle du n°1 des cahiers de Marottes et violons d’Ingres. Cette revue destinée au corps médical s’annonçait comme l’ «Organe du club médical des chercheurs et des curieux».

marottestetiere.jpg

CLUB DES CHERCHEURS ET DES CURIEUX ! 

Ça a un côté Les 6 Compagnons, curieux je le suis, chercheur de petites bêtes je peux l’être.

Et puis c’est dans cette revue que j’avais lu des articles d’Anatole Jakovsky sur les créateurs d’art Brut. Comme celui-ci sur Raymond Isidore (que je mettrai en ligne en Pdf sous peu).

jakovsky.jpg
Double page de la revue Cahiers de Marottes et Violons d'Ingres N°60 - 1962

Anatole jakovsky, dont-il sera forcément question plus tard dans ces pages avait l’air d’un joyeux drille, comme sur cette photo prise devant la le magasin de l’antiquaire Jacques Damiot (aujourd’hui enterré au cimetière de Chartres, c’est à dire au pied de la maison Picassiette, le monde est décidément très petit).

jakovsky, Jacques Damiot

Anatole Jakovsky, dont j'avais lu le livre Paris mes puces était l’ami Youki Desnos, celle-la même pour qui Foujita avait créé un tatouage en forme de sirène.

YoukijakovskyDoisneau.jpg

Youki Desnos et la sirène tatouée par Foujita. © Atelier Robert Doisneau

Et voilà, c’est cette petite sirène tatouée sur une cuisse de femme qui m’amène tout droit à la revue Hey N°3 et à ses pages consacrées aux peintures de Titine K Leu. 

Taouage2-leu.jpg

tatouages, Jakovsky
Titine K Leu. Charlie Vagner (Tatoo artist) 2001. Détails. A voir dans Hey #3